Après l’engouement provoqué par l’économie collaborative lors de l’arrivée d’Airbnb en France et à une époque où BlaBlaCar réalisait des levées à 9 chiffres, le secteur a été supplanté dans les médias par l’intelligence artificielle ou la robotique. Pourtant, silencieusement, les startups de l’économie du partage continuent d’essaimer et de tracer de nouveaux contours à la consommation de demain.